Skip to content

LaBougeotte | Radio alternative et culturelle


[LIVE RADIO] Questionner l’art dans l’espace public et patrimonial : The Greenhouse, le programme ambitieux de l’Atelier de l’Observatoire

Notre studio nomade a assisté à maintes rencontres, conférences, tables-rondes & autres débats. Dans ces échanges entre les 3 composantes du paysage culturel marocain (structures, publics, artistes) une problématique s’est distinguée : l’intégration des pratiques artistiques dans l’espace public.

L’Atelier de l’Observatoire s’y est intéressé en élargissant la réflexion à la ré-activation de la mémoire, du patrimoine & des espaces abandonnés ou marginalisés. L’événement s’appellait RÉ-ACTIVER : Les rencontres // GREENHOUSE CASABLANCA et s’est déroulé du 18 au 24 mai à Casablanca.

  1. Spot pub GREENHOUSE by La Bougeotte 0:44

Ce riche programme, dit « participatif », s’est articulé en 3 grands moments :

RÉ-ACTIVER, soit des rencontres publiques les 18 et 19 mai. On s’est concentré sur la ré-activation du patrimoine bâti par l’implication des industries culturelles & des artistes mais aussi à d’autres formes de ré-activation de la mémoire via différents supports : revues, photographies, patrimoine sonore, cinéma, K7 (oui oui) et littérature.
Retrouvez la présentation des intervenants juste ici et les podcasts des conférences juste en dessous !

CEUX QUI RESTENT, du 20 au 24 mai, une exposition de Wiame Haddad. Un projet de longue haleine (4 ans de travail) pour confronter le parcours de vie des anciens prisonniers politiques marocains, à une mise en scène nécessaire à la pratique photographique de l’artiste. Ça vous intéresse ? Tant mieux, on vous en dit plus juste ici.

LA SERRE, HAY MOHAMMADI, du 21 au 24 mai. L’artiste Mohamed Fariji présentait une nouvelle fois La Serre, un espace culturel et artistique éphémère doté d’une riche programmation. Ce lieu privilégié, à la fois intime et ouvert, propose à chacune de ses éditions un cadre ou l’expression peut s’exercer librement, en dehors de tout carcan. Comme dans un laboratoire on y expérimente grâce à un espace de travail partagé, un café libre, des ateliers participatifs, une bibliothèque, des projections, des performances et des rencontres. Souvenez-vous, lors de sa tenue à Marrakech nous avions eu la chance d’y rencontrer Marianne Villière & Mustapha Derkaoui.
Nous avons pu discuter avec Mohamed pendant l’événement, alors pour mieux comprendre l’objet de cette installation éphémère écoutez-le juste ici

Ce projet trans-disciplinaire de l’Atelier de l’Observatoire a mis l’accent sur l’importance de se questionner collectivement pour penser la transformation de la société contemporaine par l’art. En effet mobiliser différents corps d’acteurs (citoyens, artistes, chercheurs, autorités publiques) reste le meilleur moyen d’enrichir le débat et de formuler des actions censées, réalisables et pérennes.

C’est ce point qui nous intéressait particulièrement. Alors on a fait nos sacs (micros & brosses à dents) pour vous faire suivre en direct sur La Bougeotte.fm, Radio Grenouille & Radio Campus France les rencontres à La Maison de la Culture. Mais ne soyez pas tristes d’avoir manqué notre retransmission puisque vous pouvez retrouver ci-dessous les podcasts de l’intégralité de ces conférences. 

Lire ou écouter